Accueil > Le collège de Chagny, lauréat du concours Namazu


Rubrique Publications à la Une

Le collège de Chagny, lauréat du concours Namazu

Le 20 juin 2015 - Olivier Bauquis

Les élèves du collège Louise Michel de Chagny participant à l’atelier scientifique Sismo, ont remporté la première place du concours international Namazu, soutenu par le dispositif Sciences à l’École.

Ce concours regroupe une trentaine d’établissements à travers le Monde.

Il est organisé par le dispositif Sciences à l’École qui a pour objectif la promotion des sciences dans les établissements scolaires à travers des thèmes comme la sismologie, la météorologie, l’astronomie, la police scientifique ou le génome. Le concours Namazu se déroule sur une année scolaire en quatre épisodes. Chaque épisode porte sur un thème particulier de la sismologie.

Cette année, les élèves ont ainsi découvert le volcanisme islandais, l’activité sismique dans les Alpes, l’exploration du relief et des failles sous-marines, ainsi que la propagation des ondes sismiques et le comportement des bâtiments lors d’un séisme.

Les principales compétences travaillées sont le raisonnement, l’argumentation mais aussi la conception d’expériences pour reproduire et modéliser différents phénomènes comme la rupture d’une faille lors d’un séisme, les différences de vitesses de propagation selon le matériaux et les oscillations des bâtiments subissant un séisme. Ces expériences sont conçues et filmés par les élèves qui développent ainsi leur maitrise de l’outil informatique.

Les élèves de l’atelier sismo qui ont participé au concours sont issus de classes de quatrième et de troisième. L’horaire de l’atelier sismo est de 2 heures en classe de quatrième et une heure en classe de troisième. Tous ces élèves ont choisi dès la fin de la classe de sixième de suivre cette option scientifique qui commence en cinquième par une initiation à la météorologie et à la sismologie. En effet, le collège Louise Michel possède aussi une option météo qui s’adresse aux élèves qui se passionnent pour la météo.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Éric HAMBEGER, professeur initiateur du projet.